La rubrique “Less is more”, c’est une sélection en toute subjectivité de mes 5 vins préférés du mois. 5 vins, ni plus, ni moins, que je vous présente de manière détaillée à travers la dégustation et le domaine.

GWT, Mermoud vignerons, 2015

Voyage en contrées exotiques – Le gewurztraminer à Genève n’est pas qu’une curiosité locale et s’est très bien acclimaté depuis de nombreuses années sur les coteaux aux alentours de la ville.

Chez Mermoud père et fils, ça donne un vin plein de peps, lumineux et qui ne peut mettre que de bonne humeur – non, je vous vois venir, ce n’est pas une raison pour en boire au petit déj’ quand vous vous êtes levé du mauvais pied !

L’élevage en cuve inox lui confère des arômes exaltés mais jamais écœurants car vinifié en sec comme c’est la tradition sur Genève. Ses notes douces et exotiques se marieront à merveille un curry de poisson mais combleront également tous vos amis dès l’apéro ! Remplissez-en votre cave car ils en redemanderont !

Le domaine

Le domaine se trouve à Lully, dominé par de jolis coteaux à environ 400 mètres d’altitude, offrant une vue sur toute la plaine genevoise relativement agricole (viticulture et maraichage) jusqu’au Salève, montagne surplombant le bassin genevois. Le travail à la vigne y a connu sont essor dans les années 70 et on y cultive depuis 13 cépages pour 18 cuvées dont on reparlera ici.

Sans certification bio, le domaine a toujours revendiqué un travail de qualité à la vigne comme en cave d’où sa superficie maîtrisée (5 ha) pour assurer cette qualité au fil des années. Ce qui n’est pas sans poser de problème pour les amateurs que nous sommes car il est parfois (très) difficile de trouver certaines cuvées !

Route de Soral, 102
1233 Bernex / Lully
Genève
Suisse
info@mermoud-vignerons.ch
+41 (0)22 757 14 19

Le vin

GWT, Gewurztraminer, 2015
100% Gewurztraminer
16 euros au domaine

Les Terres Blanches, Clos des Grillons, 2014

 

Remède à la grisaille hivernale – Établi à Rochefort-sur-Gard, à l’Ouest d’Avignon, Nicolas Renaud propose un vin rouge fruité à souhait, à dominante de Grenache.

C’est un vin réconfortant. Son fruit vous étreint et son velouté vous apaise. Sa texture légère est très appréciable sous le soleil car elle lui confère une sensation de fraîcheur ! Ses arômes d’essences méditerranéennes vous transportent sous un soleil de juillet au milieu de la garrigue – salvateur en plein mois de février sous la grisaille locale ! Un vin pur jus sans grand chose d’autre dedans si ce n’est beaucoup de travail et d’exigence pour arriver à un si beau résultat.

A partager également entre amis avec quelques grillades et une belle salade de tomates, bien juteuses, en toute simplicité.

Le domaine

L’aventure viticole pour Nicolas Renaud est récente puisque le domaine fut crée en 2006 après une reconversion et un passage par la fonction publique. Il vinifie l’intégralité de sa récolte depuis 2010 après avoir vendu quelques temps une partie de ses raisins à la coopérative de Rochefort.

Le domaine totalise 15 hectares plantés de grenache (rouge et blanc), bourboulenc, clairette, cinsault et syrah. Le tout cultivé en biodynamie, le crédo de Nicolas depuis le départ, cohérente avec son approche du vin.

25 Rue du Grand Pont
30650 Rochefort-du-Gard
France
+33 (0)4 90 92 44 47
closdesgrillons@yahoo.fr

Le vin

Les Terres Blanches, Côtes-du-Rhône, 2014
85% Grenache, Carignan et Clairette
15 euros en moyenne chez le caviste

Muscatellu, Vin de Pays de l’île de Beauté, Domaine de Pietri, 2007

Furtif et mémorable (si, c’est possible !) – Le Muscatellu, ou littéralement, « Petit Muscat » est un vin auquel Eugène Paoli s’est intéressé il y a une quinzaine d’années. N’étant plus fabriqué depuis très longtemps, ce vin était alors sur le point de disparaître. Elaboré à partir de Muscat petits grains de Corse (50 %) assemblé au Malvoisie (50 %), il était donc considéré comme un « Petit Muscat », un Muscat moins “pur” en quelques sortes. Son élaboration reste cependant identique : les raisins sont vendangés tardivement puis les grappes des deux cépages sont passerillées pendant quinze jours puis pressées ensemble après macération et la fermentation du jus obtenu se poursuit jusqu’au bout sans aucun apport d’alcool.

Il faut trouver l’occasion d’ouvrir pareil vin et c’est sûrement pour cela que je l’ai gardé en cave ces dix dernières années. Je n’ai pas été déçu de ma patience (ou plus franchement, d’avoir fini par l’oublier !).

A l’œil, c’est envoûtant, tirant sur l’ambre. Au nez, c’est bien concentré avec des réminiscences d’agrumes confits. On retrouve bien ces notes d’écorces d’agrumes en bouche et l’envoûtement se poursuit. C’est un vin avec une belle personnalité, originale, qui vous maintient dans le moment présent pour en profiter pleinement. Son grand âge l’a malheureusement un peu essoufflé, et après avoir été ouvert près d’une heure, le vin commence à se faire fuyant et perd de sa longueur en bouche – toutes proportions gardées pour un tel vin !

C’est un vin qui assure admirablement la transition du fromage au dessert grâce à son bel équilibre – sa sucrosité étant tempérée par des notes salines propre au vin du Cap corse où les vignes sont balayées par les courants marins.

Le domaine

Situé à proximité du village de Morsiglia, à la pointe du Cap corse, le Domaine de Pietri fut créé en 1768. Dominant le petit port de pêche de Centuri, il se transmet depuis de père en fils. Le domaine est réputé pour maintenir des méthodes de vinification à l’ancienne pour le Muscat, le Rapu et l’Impassitu. Récolté le plus tardivement possible, le muscat est étalé sur des “teghje” (lauzes), avant d’être pressé. La conduite du domaine a été reprise récemment par les filles d’Eugène Paoli.

Lieu-dit Mucchieta
20238 Morsiglia
France
+33 (0)4 95 35 30 69
domainepieretti@orange.fr

Le vin

Muscatellu, Vin de Pays de l’ile de Beauté, (2007)
50% Muscat et 50% Malvoisie
18 euros en moyenne chez le caviste

Arpagone, Prato al Pozzo, 2010

Pas avare en arômes, cet Arpagone ! Un vin produit par l’Azienda Agricola Prato al Pozzo dans la province Grossetto en Toscane – au sud de Montalcino. Arpagone est un Montecucco, une petite appellation toscane sur les pentes du Mont Amiata.

Nous avons goûté le millésime 2010; le bon moment pour découvrir cette bouteille que j’avais acheté lors d’une précédente escapade en Toscane au printemps dernier. Dans le verre, l’intensité du rouge est la marque des grands vins de ce coin d’Italie. Un rouge rubis d’une mystérieuse profondeur. En bouche, c’est consistant, velouté, un peu trop aguicheur au début et confituré à mon goût (prune et cerise) ! Puis soudain, au moment où on s’y attend le moins, ça s’ouvre, laisse place à plus d’élégance et de complexité, n’en fini plus de s’ouvrir avec une belle finale légèrement fumée et épicée. Arpagone exprime avec panache l’essence de son terroir et de son climat (ça sent bien le soleil !), entre rusticité et sophistication, et un bel équilibre avec une persistance aromatique étourdissante telle qu’elle est inscrite dans ma mémoire pour longtemps.

C’est un vin sapide qui s’apprécie pour lui-même, hors repas, dans un moment de détente où l’on parlera de tout, sauf de vin !

Le domaine

L’Azienda Agricola Prato al Pozzo se situe sur la commune de Cinigiano en Toscane. Le domaine produit trois cuvées en rouge (dont un Riserva) et une en blanc sur une toute petite superficie – environ 1,5 ha pour un total de 7000 bouteilles. Il produit également de l’huile d’olive.

Francesca Quiriconi gère le travail à la vigne aidée de Fabio Ratto en qualité d’œnologue.

Les vins ne disposent d’aucune labellisation biologique mais la viticulture est conduite de façon très raisonnée avec uniquement des traitements à base de soufre et éventuellement de cuivre selon les conditions météorologiques. Les apports d’engrais sont uniquement faits sur la base de composts agricoles fournis localement. Les vendanges sont bien évidemment manuelles et débutent généralement en septembre.

Francesca Quiriconi est également investie dans une association locale de sensibilisation, d’information, d’éducation et de réinsertion par l’agriculture et la paysannerie.

Podere Prato al Pozzo
58044 Cinigiano (GR)
+39 339 4301357
info@pratoalpozzo.it

Le vin

Arpagone, Montecucco 2010
90% Sangiovese, 10% Cabernet Sauvignon
10 euros au domaine
16 euros chez caviste local

Rosso Cinabro, Azienda Loghi, 2011

Une belle expression des terroirs d’Orcia – Je suis très gourmand des vins de l’appellation Orcia DOC depuis de nombreuses années. Et je ne manquerai pas d’y consacrer un article plus complet dans les mois à venir.

J’ai découvert tout récemment l’Azienda Loghi dont les vins me semblent prometteurs. Dans le verre, le vin est d’un beau rouge franc et profond. Nez vif au premier abord, sur des notes de sous-bois suivies d’élégantes touches de fruits rouges.

Après oxygénation du vin pendant 30 minutes, on notera alors des arômes de cacao cru, de tabac avec une finale sur des notes balsamiques et de cerises confites. En bouche, les tannins sont bien fondus et le tout offre une longueur bien maîtrisée.

Un vin d’un bel équilibre, atypique, très plaisant avec les fromages de la toute proche Pienza.

Le domaine

Le Domaine Azienda Loghi, Berni Valentino.

L’Azienda Loghi est un jeune domaine viticole créé en 2006 – il s’agissait auparavant d’une exploitation agricole plutôt diversifiée dont les vignes ne produisaient alors que du raisin de consommation ou vendu en coopérative.

Dès 2006, Berni Valentino s’est concentré sur la production en nom propre avec le souhait de produire des cuvées de qualité. Il travaille selon les principes de l’agriculture biologique sur 4 ha situés à 300 mètres d’altitude.

Azienda Agricola
Berni Valentino
I Loghi San Giovanni d’Asso
Siena
cell: +39 339 1824946
aziendagricola.loghi@gmail.com

Le vin

Rosso Cinabro, Orcia DOC, 2011
85% Sangiovese et 15% Colorino
10 euros au domaine
16 euros chez caviste local